Page en cours de chargement

Nos archives
+ Archives
+ Les classes 05 - 06
+ Les classes 06 - 07
+ Les classes 07 - 08
+ Les classes 08 - 09
+ Les classes 09 - 10
+ Les classes 10 - 11
+ Les classes 11 - 12
+ Les classes 12 - 13
+ Les classes 13 - 14
+ Les classes 14 - 15 ***
+ Temps Forts 05 - 06
+ Temps Forts 06 - 07
+ Temps Forts 07 - 08
+ Temps Forts 08 - 09
+ Temps Forts 09 - 10
+ Temps Forts 10 - 11
+ Temps Forts 11 - 12
+ Temps Forts 12 - 13
+ Temps Forts 13 - 14
+ Temps Forts 14 - 15 ***
Recherche




La DANSE des CP fin d'année- Textes et Photos

" La révolte des Joujoux "


Introduction : 
" Pipi, les dents et puis allez au lit ! " 
de Jean René


Je vois la nuit venir , J’ai pas envie d’dormir
Maman est déjà prête, Je l’entends qui répète

" Pipi, les dents et puis aller au lit , " Pipi, les dents et puis aller au lit
" et puis aller au lit  ...
" et puis aller au lit

[ ... ... ... ]

J’ai brossé tranquillement, Toutes toutes les dents
C’est là qu’arrive papa, Qui dit de sa grosse voix
[ ... ... ... ]

Voilà au lit enfin ... Papa maman câlin
[ ... ... ... ]


 

   " La révolte des Joujoux "

On vient d'éteindre la lumière,



Bébé succombe à son sommeil.
Mais les joujoux, très en colère,
Dans le placard tiennent conseil ...



Les joujoux font grève, ils en ont assez
D'être tracassés et fracassés.
Le ballon qu'on crève, la poupée qu'on bat,
Sont lassés des jeux et des combats.

Le pompier n'a plus d'échelle.
Le tambour est plein de trous.



Le cheval n'a plus de selle.
Et l'auto n'a plus de roues.
Mais ils se soulèvent contre cet enfant,
Il va voir comment on se défend.

Le placard entrouvre sa porte
Ça grince un peu ma foi tant pis
Et voilà que les joujoux sortent
Sautant sans bruit sur le tapis

Les joujoux discutent



pour savoir comment
Ils vont préparer leur armement

Pour mener la lutte, un chef est nommé
C’est un vieil indien tout déplumé



Le pompier fourbit sa lance
Le tambour bat le rappel
Le cheval, le chat s’élancent
Le moment est solennel



Et dans leurs cahutes
Ils forment les rangs
Le mot d’ordre étant
Mort au Tyran

Le chef a dit "marchons en ordre
Vers celui qui nous démolit !



Pour le griffer et pour le mordre,



Nous grimperons aux draps du lit."

Mais l'enfant sommeille, tendre et
gracieux
comme un chérubin tombé des cieux.
Devant ces merveilles, les joujoux surpris



Se sont arrêtés, tout attendris.

Le pompier dit " Tout de même
Un bébé c'est bien gentil "



Le tambour dit " Moi, je l'aime "
Alors ils sont repartis.

Quand l'enfant s'éveille



Vers huit heures et quart,
Les joujoux sont tous
Dans leur placard...

La la la …


 

 

 

 

 


Date de création : 19/06/2006 @ 19:06
Dernière modification : 19/06/2006 @ 20:59
Catégorie :
Page lue 1558 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

^ Haut ^

Le site web de l'école Antoine de Saint-Exupéry MOUVAUX
  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.32 seconde