Page en cours de chargement

Nos archives
+ Archives
+ Les classes 05 - 06
+ Les classes 06 - 07
+ Les classes 07 - 08
+ Les classes 08 - 09
+ Les classes 09 - 10
+ Les classes 10 - 11
+ Les classes 11 - 12
+ Les classes 12 - 13
+ Les classes 13 - 14
+ Les classes 14 - 15 ***
+ Temps Forts 05 - 06
+ Temps Forts 06 - 07
+ Temps Forts 07 - 08
+ Temps Forts 08 - 09
+ Temps Forts 09 - 10
+ Temps Forts 10 - 11
+ Temps Forts 11 - 12
+ Temps Forts 12 - 13
+ Temps Forts 13 - 14
+ Temps Forts 14 - 15 ***
Recherche




17 - Les Fougères

Les CM1 racontent...


Les uns, les autres...  Que d'émotions en ce vendredi 14 décembre !


 Nous sommes allés chanter pour les personnes âgées. Elles étaient très émues, je suis contente de les avoir aidées et je n'en suis pas déçue.

J'espère les revoir bientôt ou les inviter à la fête de l'école.

(Nina)


Hier, nous sommes allés aux Fougères. Les personnes âgées nous disaient bonjour.

Nous avons chanté pour elles. Il y avait des chapeaux de Père Noël.

Quelques unes ont pleuré tellement elles étaient contentes.

Elles nous ont offert un verre de menthe ou de fraise et un morceau de quatre-quarts.

(Ilan)

 


 

FOUGERES3DSCN4634.jpg

 

J'étais triste pour elles et en même temps, content.

Ca m'a rappelé ma bonne maman qui a 84 ans, qui est en pleine forme, et qui a perdu son mari il y a longtemps.

J'étais heureux car les sourires qui se dessinaient sur leur visage montraient bien qu'elles étaient contentes.

(Tom)

 


 

Je crois qu'elles étaient contentes qu'on chante. Une dame pleurait. Elle est partie mais après, elle est revenue. Quand on a fini de chanter, on a eu un goûter. Une dame faisait des signes.

Je me suis retenue pour ne pas pleurer, mais j'ai été contente.

(Pascaline)

 


 

 

Pour eux, c'est un cadeau pour Noël. Toute l'école a fait une carte pour ces personnes malheureuses. Pendant la chorale, une dame frappait des mains ; c'était très marrant, et à la fin, quelqu'un a pleuré de joie.

(Alfred)

 


 

J'étais très émue. Les personnes étaient contentes de nous voir. Mais plusieurs filles de la classe et moi avons pleuré parce que nous avons repensé à des personnes de notre famille. Il y avait une dame qui tapait des mains et elle faisait comme un chef d'orchestre avec son doigt.

J'ai ressenti de la tristesse.

(Julie)

 


 

FOUGERES5DSCN4636.jpg

 

Quand on est rentrés, j'étais toute émue. Puis nous avons chanté. Il y en avait qui tapaient des mains ou qui souriaient. Ca faisait chaud au coeur de les voir comme ça, surtout quand ils ont chanté Petit papa Noël.

C'était vraiment bien.

(Nora)

 


 

 

Sur la route j'étais très content, mais quand j'ai vu les personnes âgées, j'avais une sorte de boules dans la gorge.

A côté de moi, il y avait une dame qui nous a demandé si nous étions contents de chanter pour eux.

(Medhi)

 


 

Ca m'a fait une joie dans mon coeur. J'étais très contente de voir ces personnes âgées. Ca m'a fait penser à mon grand-père que je n'ai jamais connu (...)

J'espère qu'on va revenir les voir. Il y en avait qui tapaient des mains. Elles étaient contentes.

(Constance)

 


 

Il y avait des dames qui pleuraient, c'était triste. Après, on a eu le droit de manger une brioche et un jus de fruits. C'était très bon. J'ai pensé à mon papy qui est mort quand j'avais trois ans.

(Pierre)

 


 

Quand on est arrivés aux Fougères, ça m'a fait penser à mon papy, ma mamie, ma mémé et mon pépé. J'avais envie de les voir !

On a chanté pour les personnes âgées ; ça leur a fait plaisir.

Elles nous ont offert des gâteaux et du jus de fruits, ça nous a fait plaisir, et en plus c'était bon.

Quand on est partis, elles nous ont fait coucou avec leur main.

(Corentin)

 


 Vendredi, nous sommes allés aux Fougères pour chanter aux personnes âgées. Ensuite, nous avons pris un goûter, on est allés chercher nos manteaux et on est partis.

(Silas)


 Nous sommes allés à la maison de retraite. On a fait une chorale. Il y avait ceux qui s'occupaient des personnes âgées. Elles étaient contente mais il y en avait qui dormaient.

(Arsène)


Nous sommes allés à la maison de retraite pour chanter des chansons. Les retraités étaient tellement heureux de notre présence qu'il y en avait qui pleuraient.

(Henri)


Moi, j'ai ressenti qu'elles étaient heureux. Il y en avait qui pleuraient de joie. J'ai pensé à mon arrière grand-père qui était mort quand je n'étais pas née. J'ai deux grands-pères que je n'ai pas connus et j'ai aussi deux grands-mères.

Il y en avait qui chantaient avec nous et à la fin, une dame m'a fait coucou.

(Cécile)


Le 14 décembre, nous sommes allés chanter pour les personnes âgées. On leur a fait des cartes. On a chanté Nagawicka, Petit papa Noël, Dis t'as vu ma bulle, Petite souris, On ne verra jamais... etc...

Puis on a mangé un goûter.

(Alexis)


Hier, je suis allée voir des gens âgés. Nous avons chanté au moins dix chansons. A la dernière, j'ai pleuré. On a chanté Petit Papa Noël avec les dames et les messieurs. Les dames ont pleuré aussi.

Pour moi, c'était triste de voir ça, surtout les gens âgés. Je n'arrivais pas à m'arrêter de pleurer.

Il y avait une dame qui avait la forme ; elle dansait, elle adorait !

(Agathe F.)


J'ai ressenti qu'elles étaient contentes. Ca m'a fait penser à mon arrière-grand-mère qui est morte aux Fougères.

Quand nous avons chanté Petit Papa Noël, les personnes âgées ont chanté avec nous.

(Agathe L.)


Quand on a chanté, j'ai pensé à mon arrière-grand-mère (87 ans) qui chante au Vallon Vert le vendredi. J'ai bien vu qu'elles étaient contentes quand on a chanté.

(Déborah)


Quelques dames nous ont applaudi et d'autres ont pleuré (de joie). Quelques enfants ont pleuré pour leurs grands-parents décédés.

A la fin du chant, il y avait un goûter avec des brioches, de la menthe, de la grenadine, etc...

Je n'oublierai jamais cette aventure !

(Sandra)


La route était longue. On est partis aux Fougères pour chanter.

Il y a une dame qui m'a fait coucou et qui tapait des mains. Elle a dit qu'elle avait 60 petits-enfants.

Puis on a goûté du quatre-quarts et de la grenadine.

(Paul Antoine)


J'ai trouvé que ça leur faisait plaisir de nous voir. A la fin, il y a une dame qui était émue. Elle pleurait de joie.

Moi, j'étais contente que ça leur fasse plaisir. Elles étaient tellement contentes qu'elles dansaient avec leurs mains.

(Fahra)


L'école est allée chanter aux Fougères. J'ai trouvé qu'elles étaient émues. Moi, j'ai bien aimé. Au début, j'étais bouleversé.

(Antoine)


Ca m'a fait très plaisir de les voir et de leur faire plaisir, même si ça m'a rappelé ma grand-mère qui est morte et mes deux arrière-grands-mères qui sont mortes.

(Lucas)


Nous avons chanté devant les grandes personnes. A la fin, on a chanté tous ensemble la chanson Petit Papa Noël.

On a pris un goûter.

Juste avant, une femme m'a attrapé les bras, nous a dit qu'elle avait eu quatorze enfants et qu'on aurait dû demander de rester plus longtemps.

(Hicham)


J'étais triste parce qu'il y avait des gens qui étaient paralysés du dos, donc ils devaient être allongés.

Il y avait des personnes qui chantaient avec nous. J'ai pensé à ma gran-mère.

Ensuite, on a eu un goûter offert par les personnes âgées.

On est rentrés à l'école et on a fait une petite récréation.

(Arthur)


Nous sommes partis pour chanter aux personnes âgées des Fougères. Il y avait des dames qui dormaient pendant qu'on chantait. Une dame applaudissait pendant qu'on chantait.

Il y avait une dame qui était couchée la tête sur un oreiller.

(Thomas)


Nous sommes allés aux Fougères pour chanter devant les personnes âgées. Certaines personnes étaient émues. Ensuite, nous avons goûté et nous sommes rentrés.

(Paul)


Pendant qu'on chantait, j'ai pensé à ma grand-mère.

Dès qu'on a fini, on a eu un petit goûter. On était plusieurs à penser à nos tontons, taties etc...

Il y avait une dame qui était très très contente. Elle nous a encouragé.

(Léonie)


Ca m'a fait plaisir.

J'ai pensé à mon papy qui est mort deux jours après ma naissance, et aussi à tous mes papys que je n'ai pas connus, comme mon papy qui est allé à la guerre (ça c'est ma maman qui me l'a dit).

(Donovan)


On a fait la route pour aller voir les personnes âgées. Toute l'école est partie là-bas. On a chanté pour elles.

Il y avait une dame qui dansait en levant les bras. Elle cherchait une place. On a chanté Petit Papa Noël.

Ensuite, on a goûté du cake et des boissons.

Il y en avait qui avaient un chapeau de Père Noël sur leur tête. Il y avait un monsieur qui était à la fenêtre. On lui a fait un signe. Il était content.

Une dame était émue, elle pleurait. Un dame m'a fait coucou, je lui ai fait coucou également et elle m'a fait un bisou avec la main.

C'était bien, mais dans la classe, presque toutes les filles pleuraient.

(Eva)


Hier, je suis allée à la maison de retraite. Je me suis dit que ça ne devait pas être drôle pour eux.

J'ai vu une dame qui pleurait de joie. J'ai aussi vu une dame qui avait la tête sur son épaule. Ca n'était pas drôle du tout.

(Hélène)



Date de création : 03/01/2008 @ 20:33
Dernière modification : 15/07/2008 @ 12:51
Catégorie :
Page lue 675 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

^ Haut ^

Le site web de l'école Antoine de Saint-Exupéry MOUVAUX
  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.3 seconde